Eléments de culture africaine

Comme toutes les cultures du monde, la culture africaine à des caractéristiques qui lui sont propres :

*Hofstede :

1. L’orientation individualiste ou communautaire :

Le sentiment d’appartenance à un groupe social est particulièrement fort dans les societies africaines. 

Comme le souligne Marcel ZadiKessy « l’esprit communautaire constitue la clé de voûte de l’édifice social africain ». L’esprit communautaire induit l’importance du groupe sur l’individu. Dès lors, la décision du groupe est souveraine.

L’individu se définissant par rapport à sa collectivité et à sa famille.

 Par exemple dans la culture négro-africaineet particulièrement en Afrique, la parenté ou la famille est qualifiée d’élargie parcequ’elle est plus sociale que biologique donc lesprit communautaire est un atout majeur de la culture africaine, il est également identifié comme l’un des facteurs qui freine l’émergence de l’initiative d’entreprise sur le continent.

2. L’orientation masculine ou féminine :

Les sociétés africaines sont des sociétés hiérarchisées avec une dominance des

valeurs masculines. Cette organisation sociale entraîne une occupation particulière

d’espace et un certain type de rapports sociaux. C’est à ce dernier qu’est reconnue

la charge de représenter la famille et de rendre publiques ses décisions.

3. La distance hiérarchique:

Les societies africaines se caractérisent par l’existence d’une très forte distance hiérarchique avec un degree élevé d’inégalité attendu et accepté par les individus (recherche par bibliothequer.com).

Cette grande distance, raison pour laquelle le pouvoir y ressent moins l'obligation de se légitimer que dans les pays où cette distance est étroite. Cependant, on observe un conflit latent entre ceux qui détiennent le pouvoir et les autres. De plus, dans les pays à grande distance hiérarchique, le pouvoir est centralisé et la société humaine développe une culture élitiste

Les conséquences de cette dimension, la distance hiérarc vuhique, sont représentées par quatre éléments de base. La hauteur de la pyramide hiérarchique: Dans les pays où la distance hiérarchique est grande, il résulte une structure pyramidale très longue. Le respect des formes: Les cadres et employés ont de l'estime pour les dirigeants qui savent expliquer leurs décisions. La différence de statuts: Les supérieurs et subordonnés s'attendent à ce que les différences dans l'exercice du pouvoir se traduisent par les différences de conditions.

DS confie à Mirane le...

Mirane vient de développer pour le constructeur français un configurateur en réalité...