La société What the Shop vient tout juste de rejoindre le Club Digital Media. Antoine RUFF, Directeur des Opérations de What the Shop s’est prêté au jeu des questions/réponses dans le cadre du “Focus Membre”.

1) What the shop, présentez-vous en quelques mots.

What the Shop propose une solution de gestion de l’expérience shopper (Shopper Experience Management) pour répondre aux grands enjeux du retail et des lieux physiques en général : mesurer l’impact des campagnes médias sur le trafic, comprendre les comportements des visiteurs et interagir de manière simple et personnalisée avec les consommateurs. What the Shop compte aujourd’hui plus de 100 clients dans 6 pays. La société a été primée à de nombreuses reprises pour ses innovations #AdTech et #RetailTech.

2)           Dites-nous en plus sur l’équipe What the shop.

Chez What the Shop, c’est « chacun pour tous » ! C’est une aventure collective qui a démarré en 2015 : la solidarité et la confiance mutuelle sont les socles de notre réussite. L’équipe dirigeante est composée de 3 associés experts de la data et de la transformation digitale qui se connaissent depuis plus de 15 ans. Nous avons bâti une équipe d’ingénieurs dynamique (la moyenne d’âge des collaborateurs est de 29 ans) et stable (nous n’avons eu aucun turnover depuis le début du projet en 2015), ce qui nous permet d’avoir un rythme de R&D très soutenu et de lancer régulièrement de nouvelles fonctionnalités pour répondre aux besoins de nos clients.

3)           Pourquoi choisir What the Shop plutôt qu’une autre société concurrente ?  En quoi l’offre de What the Shop est unique ?

Nous sommes des experts reconnus de l’analyse des flux et de la géolocalisation dans le monde physique. Nous maîtrisons toutes les technologies de comptage (wifi, GPS, infrarouge, vidéo) et nous les combinons intelligemment pour répondre aux besoins de chacun. Mais nous ne sommes pas qu’un partenaire technologique, nous avons une approche résolument orientée business. Notre connaissance pointue de l’univers digital nous permet de connecter cette donnée de trafic à un écosystème plus large afin de multiplier les cas d’usage : mesure de l’efficacité publicitaire des campagnes DOOH, des campagnes Google… D’une solution de mesure des flux, nous sommes passés à une solution de pilotage du réseau dont l’objectif est d’améliorer la performance des points de vente.

4)           Quel est le projet dont vous êtes le plus fier ?

Sans aucun doute nos bornes de régulation du trafic en magasin. Nous avons imaginé et commercialisé ce produit en deux semaines juste après l’annonce du confinement afin de répondre aux nouveaux enjeux de la crise sanitaire (respect des jauges, diffusion des consignes sanitaires, etc). Ces bornes incarnent notre savoir-faire et notre excellence en matière de comptage client. What the Shop fait partie des rares sociétés capables de diffuser en temps réel le nombre exact de personnes présentes dans un lieu physique et ce quel que soit le contexte. Le succès commercial de ce produit (Sodexo, Casino, Decathlon…) nous a permis de traverser la crise sereinement.

5)           Comment vivez-vous les restrictions que nous vivons en ce moment ?

Le retail vit un moment historique : la maîtrise de la donnée de trafic n’a jamais eu autant d’importance. Cette donnée est devenue indispensable pour garantir le respect des différentes consignes sanitaires imposées par les gouvernements : pour la première fois depuis que le commerce existe, les retailers doivent apprendre (de manière contre-intuitive) à limiter l’accès à leurs magasins. Et alors que les budgets marketing se réduisent, la mesure de l’impact des campagnes publicitaires sur le trafic en magasin n’a jamais été aussi critique : la survie de certaines enseignes / la vigueur de la reprise en dépend. What the Shop permet de soulager les retailers en automatisant la gestion de ces nouvelles restrictions et en leur offrant une solution fiable pour piloter leurs investissements publicitaires.

6)           Quels sont vos projets / quel est votre plan de développement ?

Les pistes de développement sont nombreuses, les deux principales étant :

  • L’accélération du déploiement de notre solution à l’échelle européenne : nous sommes déjà présents dans 6 pays et la plupart de nos clients retailers sont de grands groupes qui nous demandent de les accompagner à l’international
  • L’élargissement de notre parc de panneaux installés : nos clients cherchent en permanence de nouveaux écrans équipés afin de pouvoir réaliser des campagnes de drive to store dont la performance est mesurée précisément

7)           Pourquoi avoir rejoint le Club Digital Media ?

Le Club du Digital Media regroupe un panel très large d’acteurs qui gravitent autour du DOOH. Nous avons tout de suite identifié les nombreuses synergies possibles entre membres et les opportunités de construire des partenariats stratégiques. Les échanges très riches que nous avons eu en amont de notre adhésion nous ont convaincus de l’utilité de rejoindre cette association afin de pouvoir échanger sur les multiples enjeux de l’affichage dynamique et ainsi contribuer à dessiner le futur de ce média auquel nous croyons.

Related Post

DS confie à Mirane le...

Mirane vient de développer pour le constructeur français un configurateur en réalité...

MEREO est sponsor du London...

Pour la 2nde année consécutive MEREO est sponsor de cet événement européen qui...

Nouveau rapport...

Ce rapport vise à mieux comprendre ce qu’il en est de l’expérience d’achat en...

Nouveau rapport...

<![CDATA[]]>

Rider Adgency lance sa...

Rider Adgency vient de mettre en ligne une plateforme d’achat programmatique Digital...

Shoot-Out Mur d'Images...

<![CDATA[]]>